Pourquoi cette méthode?

effet_ressort002008.jpg
Depuis plus de 15 ans je fais des achats de produits finis ou de composants en Asie.

"En faisant un focus sur l’Asie, j’ai connu au cours de mon parcours professionnel le Made In Taïwan, Corée, Japon et enfin le Made In Chine. Ce dernier est devenu plus que dominant au point de faire disparaitre de mes plans d'achats les autres Made In. Sans me poser de questions, cela était devenu évident d'acheter en Chine, abondance des fournisseurs, coûts faibles et diversité des produits.


Dépot Légal
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes de l’article L. 122-5 3°
D’une part, que le document peut être repris sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source, et, d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans le but d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droits ou ayants droit ou ayants cause est illicite » (art. L. 122-4)
effet_ressort002006.jpg
Go to top
Haut de page
Facebook
J'ai vu partir des entreprises procductrices Françaises ou Européenne en Asie. Au fil des ans, je suis revenu sur le tout Asie en étant persuadé que la délocalisation ou externalisation des entreprises n'était pas souvent bien calculée ou que les enjeux stratégiques n'étaient peu ou pas si évidents à comprendre.

J’ai commencé il y a cinq ans à échanger sur la fabrication en Asie avec, mes collègues, homologues d'autres entreprises, fonctionnaires de la Direction Générale des Douanes, colloques ou débats. Je me suis mis à comprendre que les entreprises étaient confrontées à de nombreux coûts cachés et non calculés de l'externalisation ou de la délocalisation; rendements faibles, produits copiés, taux de défectueux importants, voyages permanents de collaborateurs.....

Au fil des années, j’ai récolté les arguments de mes fournisseurs et des connaissances sur le tout production Asie et, ai cherché à imaginer quelles seraient les clés qui pourraient rapprocher leur production sur le territoire national ou européen. Malgré des arguments justes appuyés sur la décomposition du prix sur le retour de production en UE, mes fournisseurs y sont restés insensibles.

Continuant mes essais ou tentatives de « sourcings » en EU appuyés par mes nombreuses rencontres avec mes fournisseurs, j'ai enfin réussi à rassembler les clés manquantes et à les schématiser scientifiquement dans ce que j'appelle « l'Effet Ressort » de la relocalisation.

Le schéma a deux avantages dominants: permettre à l’acheteur de comprendre pourquoi comment il peut « sourcer » en France ou UE et, aux fournisseurs d’avoir le processus de relocaliser leurs productions en France ou UE. Les deux associées sont les racines du succès de la relocalisation.

Les autres avantages apparus par la mise en application de « l’Effet Ressort » sont par exemple, des délais de productions réduits, des qualités environnementales améliorées, une indépendance de production, mettre en avant un savoir-faire local, régler des soucis d’aval (qualité de production, trésorerie, couts de déplacement de collaborateurs….) en amont…..

J'ai réussi en prenants arguments sur le schéma et en mettant en œuvre le processus à relocaliser certains achats en France avec un coût total plus faible qu'en Asie."
effet_ressort001001.jpg